Quand d’un duo on devient un trio…

Avant même la conception je pense que tous les couples essayent d’imaginer ce que serait leur vie avec un bébé mais sans vraiment savoir concrètement à quoi s’attendre.

Et puis un matin, il y a ce fameux test qui devient positif, ça y est la machine est lancée, impossible de revenir en arrière dans quelques mois nous serons parents. On se regarde partagés entre l’excitation, l’euphorie, le bonheur et une part d’inquiétude « Quoi!!! Déjà? », « si vite? », « Comment on va faire? », « Finalement on n’est peut-être pas prêt? ». Et puis on s’habitue à cette idée, on commence à s’y préparer tout doucement, certains choisiront de se documenter, d’autres récolteront un maximum de conseils auprès de leur entourage… Les différents rendez-vous médicaux, le ventre qui s’arrondit au fil du temps, nous aide à prendre un peu plus conscience de cette nouvelle réalité. Le fait de « s’équiper » de matériels de puériculture nous projette directement dans cette nouvelle vie de futurs parents.

Pour ma part je n’ai jamais été stressé ou angoissé durant ma grossesse, la seule chose qui me questionnait avec l’arrivée de ce premier bébé c’était de savoir comment serait mon couple ensuite? Nous qui ; avant et pendant cette grossesse ; étions si fusionnels allions nous réussir à inclure un nouveau numéro à notre équation si parfaite ou au contraire n’allions nous pas nous perdre dans nos nouveaux rôles de parents?

Et puis  nous y sommes c’est le GRAND JOUR, ce jour où l’on vous dit  » Votre bébé est là, tendez les bras pour venir le chercher » et là vous sentez ce petit être, cette petite vie toute rose, toute chaude, toute gluante. Vous savez que jamais vous ne pourrez oublier ce moment, cet instant où son regard rencontre le votre pour la toute première fois, où vous le posez tout contre votre cœur, où vous réalisez que ça y est vous êtes une famille. Cet instant précis où vous prenez conscience de toutes les responsabilités qu’être parents implique.

A notre plus grande surprise avoir un bébé n’a pas été un si grand bouleversement pour nous, bon si peut être au niveau de notre sommeil il faut l’avouer !!! Sa première nuit à 17 mois a longtemps été attendu ! Mais nous avons vite trouvé notre équilibre à trois. Tout s’est fait très naturellement, « la répartition des rôles », mon métier m’ a évidemment été d’une grande aide pour appréhender ce nouveau rôle, je n’ai pas connu le stresse des soins à prodiguer à un nouveau-né. Ce qui m’a permit de prendre le temps d’accompagner mon mari dans tous ces « nouveaux apprentissages », pour lui c’était une grande première.

Et notre vie de couple dans tout ça?

Ma plus grande crainte n’en était finalement pas une. Evidemment avoir un bébé change le couple. Mais nous n’étions pas moins proches au contraire, nous nous aimions encore plus, tellement fiers de voir le fruit de cet amour.  Bien entendu avec l’arrivée de ce premier bébé il a fallu modifier certaines de nos habitudes de vie. Avoir un bébé c’est s’adapter à son rythme et ses besoins, c’est par exemple pour cette raison que nous avons choisi de pratiquer le cododo et donc avons appris à partager notre lit à trois. L’allaitement aussi a eu une place importante dans nos vies avec ce premier bébé puisque je l’ai allaité jusqu’à ses 13 mois, mais cela n’était pas juste ma décision à moi, mon mari était totalement d’accord. Il n’a jamais été exclu de cet allaitement bien au contraire, il profitait des moments de tétées pour câliner notre bébé, il a toujours été un soutien pour moi et n’a jamais cessé de m’encourager. Je peux vous dire que le plus important dans tout ça c’était la fierté que je pouvais lire dans ses yeux, il n’y a rien de plus beau.

Par la suite nous avons rapidement laissé notre bébé à nos parents afin de nous accorder des moments rien qu’à nous et de nous retrouver en tant que couple, en tant de mari et femme; au départ ce n’était l’espace que de quelques heures, puis une journée, un week-end… Et qu’est ce que ça fait du bien !!! On ne va pas se mentir on a beau aimer nos enfants plus que tout ces moments rien qu’à DEUX sont essentiels pour préserver le couple. Il est important de se dire que NOUS NE SOMMES PAS QUE DES PARENTS !!!

L’arrivée du premier enfant au sein d’un couple est naturellement source de questionnements, de remises en questions, d’angoisses, de doutes … Mais si je n’ai qu’un conseil à donner c’est de se faire confiance, de faire confiance à son bébé et d’accorder toujours autant d’importance à son couple. Avec tout cela tout se passera bien…

TJ-mater-2014-0154.jpg

Et vous comment avez-vous vécu l’arrivée de votre premier enfant? Quels étaient vos doutes et vos peurs avant son arrivée? Ces peurs étaient-elles justifiées?

 

 

Tatiana

Auteur : Petitsbonheursdaubert

Maman de deux tornades de 3 ans et 1 an. Femme mariée et comblée. J'ai décidé de me lancer dans l'aventure du blog pour partager sans tabou tout ce qui me passe par la tête ;-)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s