Et devoir accepter ce nouveau corps…

Certaines femmes gardent des marques à vie pour avoir portées la vie, oui je parle bien des vergetures qui complexent de nombreuses femmes suite à leur grossesse.

Pour ma part j’ai eu la chance d’être épargné de ce côté. Non je ne suis pas complexée par des marques sur mon ventre, sur mes cuisses, sur mes hanches ou encore mes seins. Non moi c’est par ma jambe que je suis complexée, ma fameuse jambe gauche, celle dont cette p….. de veine s’est bouchée, celle qui a faillit me coûter la vie, ma jambe de bois comme aime l’appeler mon mari un peu d’humour ne fait pas de mal pour aider à accepter les choses.

Et oui je vous parle donc de ma jambe de bois, rien de très intéressant me direz vous mais pour moi ce n’est pas rien. Cela fait 18 mois que j’apprends a vivre avec cette nouvelle jambe, avec cette nouvelle image de mon corps que j’observe tous les matins dans le miroir.

Cette jambe plus grosse de 2cm que celle de droite. Cela peut vous sembler dérisoire après tout 2cm c’est quoi ? Beaucoup disent que si on ne le sait pas on ne le voit pas. Mais le problème c’est que moi je le sais, je le vois et surtout je le sens. 2cm c’est ne pas rentrer sa jambe gauche dans son pantalon taille 36 alors que la droite rentre parfaitement, 2 cm c’est rentrer sa jambe gauche dans un 38 mais avoir un pantalon trop large à droite et à la taille. 2 cm ça veut dire ne plus pouvoir porter tout ce que je veux, choisir des matières extensibles ou amples, préférer des robes longues que courtes pour cacher cette horreur. 2cm c’est cette impression d’avoir une partie de son corps difforme, eh oui pour le moment des pantalons avec deux tailles de jambes différentes ça n’existe pas !!!!

Ma jambe de bois c’est aussi ma jambe de « mamie », ma jambe moche avec des veines apparentes de ça, de là, plus ou moins grosses, signes qu’un réseau secondaire s’est créé dans la circulation veineuse je sais c’est positif ! . C’est aussi une jambe qui devient bleue, violette dès que je me met debout…

Ma jambe de bois c’est le fait de devoir porter des bas de contentions tous les jours sans exception;

ah si je ment je peux les enlever pour aller me baigner ouffff mais sur la plage je dois garder mes jambes allongées à l’ombre… Vous ne connaissez pas encore le concept du bronzage sur 50% du corps et bah c’est chose faite !!!

je les porte toute la journée, je les enlève avant de me coucher et je les met le matin quand je m’habille je suis épargnée par le fait de les mettre avant de poser le pied par terre quelle chance !!! L’hiver ça passe ce n’est pas trop dérangeant c’est facile de les cacher sous mes pantalons, bon ça veut quand même dire avant aussi des collants de contentions pour mettre sous une robe ou des shorts. Mais c’est l’été le plus dur déjà il faut les supporter lorsqu’il fait chaud alors oui j’ai trouvé des matières plus fines pour l’été mais fini pour moi la sensation de l’air, du soleil, de l’herbe sur mes jambes… Mais surtout le plus dur c’est de ne plus pouvoir les cacher, l’été c’est les robes et jupes courtes, les shorts, les sandales, les tongues… Je vous laisse imaginer tout ça avec des bas ou collants de contentions en l’occurrence. Et bah c’est tout sauf glamour, c’est même moche, très moche et ça se voit. Et comme dit si bien Cristina Cordula les collants couleurs chaires c’est mémérisant ! Et bah bingo !! J’ai l’impression que l’on ne voit que ça. Alors oui il y a des bas pieds ouverts attention je peux avoir les orteils à l’air et mettre des tongues youhouuuu. Mais c’est tout et c’est très dur !!!

Ma jambe de bois c’est aussi avoir mal à la jambe si je marche de trop, si je reste trop longtemps debout ou trop longtemps assise, ne plus pouvoir porter de talons trop longtemps sans avoir mal c’est donc avoir toujours une paire de ballerine dans mon sac, c’est ne plus pouvoir faire tous les sports que je veux, c’est avoir mal à chaque changement de météo comme des rhumatismes chez une personne âgée… Toutes ces douleurs qui me rappellent tous les jours ce que j’ai vécu et surtout que même si ça s’est stabilisé, ça n’est pas guéri…

Merci à cette jambe de bois, ma jambe de bois, qui a changé l’image que j’avais de mon corps qui n’était déjà pas de base très positive mais maintenant c’est pire, qui m’a fait perdre mon goût pour le shopping et l’habillement moi qui était une a cri avant ce n’est pas que l’envie me manque mais c’est pas simple au moins mon compte en banque est content !, mais qui du coup m’a fait perdre une partie de ma féminité et de ma confiance en moi…

Un jour j’espère j’arriverai à me retrouver « belle » dans des vêtements où je me sentirai à l’aise, à me trouver sexy bon ça pas sûr. Même si mon mari me le répète souvent c’est à travers mes yeux que j’aimerai le voir, le sentir et pour le moment ça n’est pas le cas mais je ne désespère pas…

Merci à ceux qui prendront le temps de lire cet article et désolée pour ceux qui penseront qu’il y a des choses bien plus grave ce qui est vrai je vous l’accorde.

Auteur : Petitsbonheursdaubert

Maman de deux tornades de 3 ans et 1 an. Femme mariée et comblée. J'ai décidé de me lancer dans l'aventure du blog pour partager sans tabou tout ce qui me passe par la tête ;-)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s